Importation de blé : Le monopole de la France est terminé


Facebook Twitter Pinterest WhatsApp Email Viber Importation de blé : Le monopole de la France est terminé L’information donnée par Thierry de Boussac, du Synacomex le 16 septembre 2020, à l’occasion d’une conférence de presse de FranceAgriMer vient d’être confirmé par le premier responsable du ministère de l’agriculture et du développement rural. La modification du cahier des charges de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) est une nécessité absolue visant une réorientation profonde de la politique d’importation des céréales. Ainsi, il s’agit essentiellement de la révision du cahier des charges notamment certaines conditions techniques et normes exigées pour le blé tendre importé par l’Algérie. D’ailleurs, le ministre de l’Agriculture a évoqué récemment cette question  afin de faire remonter le taux de grains punaisés. « La norme d’avant, avait peut-être son importance et sa justification. Aujourd’hui, toutes les indications scientifiques et techniques indiquent que ce taux, au lieu d’être fixé à 0,1, il peut être porté à 0,5, pour qu’il y ait une haute compétitivité pour l’importation du blé tendre », a expliqué le ministre de l’Agriculture. M. Hamdani a justifié cette modification du cahier des charges par mettre fin au monopole et l’ouverture sur d’autres marchés. Cette condition va  lever la barrière aux blés russe empêchés jusque-là d’accéder sur le marché algérien à cause du seuil très strict sur les grains punaisés. Pour rappel, en 2019-2020, la France a exporté 5,6 millions de tonnes (Mt) vers l’Algérie, sur un total record de 13,4 Mt sur pays tiers.  Rabah Korogli Articles liésPlus d'articles de la par de l'auteur National Enseignement Supérieur/Poste: L’un au « service » de l’autre National Industrie pharmaceutique : Une production en médicaments « sûre, efficace et de qualité » National Agriculture : Cap sur la sécurité alimentaire


la patrie news
Publié la première fois le 01/10/2020 13:43
Rapport généré le 22/10/2020
Presse algérie

Plus d'articles