Saïd Riahi restera en prison


Très attendu depuis la matinée, le verdict du procès en appel du détenu Saïd Riahi, qui s’est tenu mardi 22 septembre, n’a été rendu qu’hier après-midi. En effet, la cour d’Aïn Témouchent vient de confirmer la condamnation, en première instance, d’un an de prison en date du 19 juillet. Lors du procès qui s’est déroulé, rappelons-le, mardi dernier (le 22 septembre), le représentant du ministère public avait demandé de durcir la peine contre le détenu Saïd Riahi, alors que Me Louh Rachid, qui faisait partie du collectif de défense, a plaidé l’acquittement. Il est utile de rappeler que Saïd Riahi a été condamné en première instance à un an de prison ferme avec mandat de dépôt le 19 juillet par le tribunal d’Aïn Témouchent. Le parquet avait requis 3 ans de prison ferme. Selon le site du Comité national pour la libération des détenus (CNLD), Saïd Riahi est accusé d'outrage à corps constitués, menace d'agression, outrage à un fonctionnaire en plein exercice de ses fonctions, atteinte à la vie privée, et ce, suite à la vidéo qu'il avait postée le 17 mai pour dénoncer le refus d'un fonctionnaire au service des urgences du CHU d’Aïn Témouchent de faire des radios à sa grand-mère.    M. LARADJ


Liberté
Publié la première fois le 01/10/2020 11:30
Rapport généré le 27/10/2020
Presse algérie

Plus d'articles