Des auteurs invités à leur insu


La rentrée culturelle “édition Mohammed Dib”,annoncée  en grande pompe par le ministère de la Culture  et des Arts, vient  de  se  distinguer, non  pas pour la qualité  de  sa  programmation, mais  pour  les  différentes  bourdes commises depuis son ouverture, le 26 septembre dernier. Le menu, dédié  en  grande partie au livre et  à  la littérature, semble avoir été fait à la hâte. En effet, des  a uteurs sont  étonnés  de  voir  leur  nom figurer dans  des  rencontres  prévues  à  la  Bibliothèque  nationale  d’El-Hamma, alors qu’ils n’ont pas été invités. Sur facebook, ces auteurs  ont  exprimé  leur  stupéfaction de se retrouver dans le programme à leur insu.


Liberté
Publié la première fois le 01/10/2020 11:30
Rapport généré le 21/10/2020
Presse algérie

Plus d'articles