Octobre Rose : Tous ensemble contre le cancer du sein !


Le cancer du sein touche des dizaines de milliers de femmes. Les statistiques disent que 54 000 nouveaux cas sont détectés et près de 12 000 femmes en décèdent. Les lanceurs d’alerte affirment qu’une femme sur huit, risque de contracter la maladie. Les proportions alarmantes que prend l’évolution de cette maladie a fait régir le monde en instituant une campagne internationale annuelle de sensibilisation sur le cancer du sein. La campagne est lancée chaque premier octobre et l’on a baptisée « Octobre Rose ».   Comment est né « Octobre Rose » ? En 1985, un partenariat entre l’American Cancer Society et l’entreprise Imperial Chemical Industries lance une campagne pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein et promouvoir la mammographie. En 1992, Alexandra Penney, rédactrice en chef du journal Self, consacré à la santé des femmes, propose un numéro spécial « Cancer du Sein ». Evelyn Lauder, vice-présidente de la société de cosmétique Estée Lauder et survivante d’un cancer du sein, est invitée pour être rédactrice de ce numéro spécial. En 1993, Evelyn Lauder crée aux USA la Breast Cancer Research Foundation (Fondation pour la Recherche contre le Cancer du Sein) afin de soutenir l’innovation en matière de recherche clinique et génétique. Depuis 2004, les Prix Ruban Rose mis en place par l’association permettent de soutenir financièrement la recherche contre le cancer du sein. Le 12 novembre 2011, Evelyn Lauder s’éteint. L’association « Cancer du Sein, Parlons-en ! » continue son combat contre le cancer du sein et sur l’importance d’un dépistage précoce. Depuis 2014, chaque premier octobre, plusieurs edifices depar lemonde  se parent de la couleur de l’association et s’illuminent en rose pour frapper les esprits et pousser à agir en faveur de lutte contre le cancer du sein.   L’histoire du ruban rose L’américaine Penney Laingen a été la première femme à utiliser le ruban comme un symbole en 1979. L’hisoire dit qu’elle accrochait des rubans jaunes aux arbres pour demander la libération de son mari, retenu en otage en Iran.  Au début des années 90, le ruban rouge, couleur de la passion et du sang, symbolise la lutte contre le virus du Sida.  En 1992, Alexandra Penney, rédactrice en chef du magazine Self, imagine un ruban rose pour désigner le combat contre le cancer du sein et demande à l’entreprise Estée Lauder de le distribuer dans ses magasins de New York. Evelyn Lauder, vice-présidente de la société de cosmétiques, surenchérit en promettant de mettre des rubans sur tous les comptoirs Estée Lauder, ainsi que les magasins de cosmétiques du pays. Le choix du ruban rose n’est pas fortuit. Il s’avère un choix qui répond à une philosophie de vie. « C’est une couleur féminine, douce, joyeuse et qui évoque la bonne santé, tout ce que ce cancer n’est pas », constate l’association Breast Cancer Action qui milite contre le cancer du sein. Aujourd’hui, le ruban rose est le symbole international de la lutte contre le cancer du sein. On le porte partout dans le monde pour marquer son engagement dans ce combat et sa solidarité avec les malades. En Algérie une moyenne de 12 000 cas de cancer de sein sont détectés chaque et 3500 personnes, dont une majorité absolue de femmes, en décèdent, selon certaines études effectuées. Le cancer du sein est diagnostiqué à un stade tardif avec un taux de survie bas. D’où l’importance de l’engagement collectif dans les campagnes de sensibilisation pour diagnostiquer précocement cette maladie. Les spécialistes assurent que le cancer de sein précocement détecté est facilement maitrisé. Nora S. Partager :Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Pinterest(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)WordPress:J'aime chargement… Articles similaires   Mustapha ne s’attendait pas à ce que son chien le morde jusqu’à lui causer de nombreuses blessures. Qu’un chien Partager :Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Pinterest(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)WordPress:J'aime chargement… Les varices des membres inférieurs sont extrêmement fréquentes et d’une cause largement héréditaire. Elles constituent une maladie très bénigne, ne Partager :Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Pinterest(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquer pour imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)WordPress:J'aime chargement…


Esseha
Publié la première fois le 01/10/2020 09:47
Rapport généré le 24/10/2020
Presse algérie

Plus d'articles